Présentation des Différentes Disciplines

de la

Fédération Française de Tir

et de son Histoire

 

clic sur images et photos

Histoire

 

 

 

Au moyen âge on trouve dans certains pays d’Europe comme l’Italie ou l’Espagne des lieux pour pratiquer du tir à l’arc ou à l’arbalète. Généralement pour entretenir les capacités des soldats.

 

On retrouve, en, France les premiers concours de tir sur cibles sous le règne du roi Charles V en 1369.

 

Avec l’apparition des armes à feu, nous trouvons des compagnies d’arquebusiers qui se confrontent lors de l’organisation de concours de tir.

 

Depuis lors, nous voyons apparaitre des sociétés de tir qui organisent des championnats Départementaux, Régionaux et Nationaux.

 

 

 

L’histoire de la Fédération Française de Tir commence à prendre forme.

 

Après la guerre de 1870 un mouvement se forme: La ligue des patriotes. La ligue veut montrer une image patriotique au travers des sociétes gymniques et sociétés de tir. Peu après est  créer l’Union des Sociétés de Tir de France.

 

En 1953 l'Union des Sociétés de Tir de France devient Fédération Française des Sociétés de Tir.

 

En 1967 après sa fusion avec la Fédération de Tir aux armes de Chasse elle portera le nom de Fédération Française de Tir. En Juillet 1985, la Fédération conserve la gestion de trois disciplines olympiques de tir au plateau après la séparation de la Fédération Française de Ball Trap. 

 

Avec Pierre de Coubertin, baron de Coubertin, le tir devient un sport olympique. Il a été plusieurs fois champion de France de Tir au pistolet.

 

Le Tir sportif est inclus au programme des Jeux Olympiques d'Eté depuis les jeux de 1896. Depuis la fin des années 1970 le tir sportif a acquis ses titres de noblesse et la FFTTir affiche aujourd'hui une santé florissante.
Actuellement, près de 165.000 licenciés pratiquent le tir sportif. Parmi eux, on trouve dans toutes les disciplines gérées par la FFTir, plusieurs centaines de compétiteurs de niveau international au palmarès éloquent.

Selon les statistiques publiées par le CNOSF,  La FFTir se classe ainsi dans les premiers rangs des Fédérations Olympiques Nationales, tous sports confondus, en nombre des médailles remportées, que ce soit au niveau européen ou  mondial.