TECHNIQUE de BASE sur les MUNITIONS

Nous avons généralement 4 éléments qui forment

une munition:

 

 

  • la douille ou l'étui,

  • la poudre,

  • l'amorce,

  • le projectile.

Nous trouvons des munitions pour des armes à feu équipées de canons rayés ou de canons lisses.

Ici l'on parlera d'armes à canons rayés.

 

Douille ou Etui:

 

Généralement composée de laiton elle permet de solidariser l'ensemble des éléments: poudre, amorce et capsule d'amorçage, projectile. Elle peut être aussi en aluminium, en acier recouvert de cuivre ou de nickel ou en cuivre.

 

On va trouver:

  • d'un coté un projectile serti

  • de l'autre coté le bourrelet ou culot avec l'amorce.

 

Il existe différentes formes de culots de douilles:    

  • douille à culot renforcé: généralement pour les cartouches de carabines de chasse qui ont une quantité de poudre importante.

  • douille à bourrelet réduit ou à gorge: pour les armes semi-automatiques et automatiques afin que l'extracteur  vienne prendre la douille à la gorge et la ramener en arrière.

  • douille à bourrelet ou demi-bourrelet: en général pour les révolvers. Le bourrelet vient sur la face du barillet empêchant ainsi la douille de partir vers l'avant lors de la percussion.

 

On trouve sur certaines douilles des inscriptions comme:

.32 Smith & Wesson (court) que l'on appelle  8x15 mm R pour un calibre de 8mm une longeur d'étui de 15 mm et un R pour un bourrelet à la base de l'étui  (pour les révolvers).

On peut trouver un "S" pour une munition à ogive pointue.

Pour les anglos-saxons le diamètres du calibre est suivi d'un nom comme Winchester (fabriquant).  

 

La poudre ( charge propulsive):

 

Au début, la charge propulsive des armes à feu était la poudre noire. En effet lors de sa combustion elle produisait beaucoup de fumée "fumée noire".

Cette poudre s'utilise pour les armes anciennes, avec des systèmes de mise à feu

à mèche, à silex ou à percussion.

 

La découverte de la Nitrocellulose et la Nitroglycérine  va permettre de développer la poudre moderne (poudre sans fumée).

Cette poudre s'utilise pour les armes modernes en percussion annulaire ou en

percussion centrale.

 

Le tireur, lors de son action du doigt sur la détente libère le percuteur qui vient taper sur l’amorce de la cartouche. Suite au choc le mélange explosif va enflammer la poudre contenue dans l’étui. Cette combustion très rapide provoque une réaction chimique (état solide à état gazeux) libérant une importante quantité de gaz. A cet instant, le projectile/balle subi une très forte pression qui va le propulser hors du canon. Pour les armes semi-automatiques et automatiques cela va permettre de réarmer le système de percussion.

Entre l’action du doigt et la sortie du projectile/balle il va s’écouler environ 5 millièmes de seconde.

 

La poudre se trouve dans l'étuit ou douille.

 

On la trouvera sous différentes formes: paillettes, bâtonnets, cylindres creux, sphérules....

Ces formes vont servir à les classer par types:

  • poudres lentes (sous forme cylindriques),

  • neutres (sous forme de bâtonnets),

  • vives (sous forme de paillettes rondes ou de petites sphères "sphérules").

 

La vitesse de combustion d’une poudre doit être adaptée au poids du projectile serti sur l’étui, ainsi qu’à l’arme utilisée.

 

Poudre lente:

Pour des armes d'épaules à canon rayé ou avec des projectiles lourds. Le phénomène de combustion doit être terminé une fois le projectile en dehors du canon. Il faut prendre en compte la longueur du canon dans le choix de la poudre car l’utilisation d’une poudre vive avec un projectile lourd, pourrait provoquer le gonflement du canon.

 

Poudre vive:

Pour les armes de poing. La combustion doit être rapide afin que celle-ci soit terminée avant que le projectile quitte le canon. Il arrive, parfois, que l'on observe sur des armes avec un canon court une petite flamme au niveau de la bouche du canon. En fait la poudre n'a pas eu le temps de brûler complètement avant la sortie du projectile du canon.

Pour plus d'informations et de curiosités il faudra rechercher les études sur la physique et la chimie des poudres, la loi de combustion, nitroglycérine, nitrocellulose, morphologie des grains de poudre.........)

 

Cylindres creux

Sphérules

Bâtonnets

Paillettes rondes

L'amorce et capsule d'amorçage:

 

En parlant d'amorce on prend comme référence l'explosif "primaire"qui va servir à enflammer la poudre contenue dans l'étui ou douille mais aussi la capsule d'amorçage qui contient cet explosif. La vitesse de combustion de l’explosif primaire est d’environ 1000 m/s. Cet explosif est très sensible aux chocs.

Un simple choc au niveau de l'amorce provoque le déclenchement du processus de mise à feu. 

Nous trouvons deux types d'amorces en fonction des cartouches:

  • cartouche à percussion annulaire

  • cartouche à percussion centrale

 

 Pour la percussion annulaire, nous n'avons pas de capsule d'amorçage. L'explosif se trouve dans le bourrelet de la douille. Le percuteur "annulaire" va taper le culot de la douille et l'enflammer.

 

Pour la percussion centrale, nous avons une capsule d'amorçage. A l'intérieur de celle-ci on trouve, en plus de l'explosif, une forme que l'on nomme enclume. Lors du choc entre le percuteur et l'enclume, l'explosif va s'enflammer et déclencher ainsi le processus.

Pour l'ensemble des munitions nous trouvons deux types de capsule d'amorçage:

  • Type BERDAN: on la trouve sur des munitions de petits calibres comme le 22LR, 7,65 ou 9mm BROWNING. Au fond de la capsule on va trouver des trous ou évents au nombre de deux ou trois.

  • Type BOXER: on la trouve sur des munitions de calibres supérieurs ou égaux au 9mm Para. Au fond de la capsule on trouvera qu'un seul trou.

Ces trous ont pour but de lier l'explosif (lorsqu'il s'enflamme) et la charge propulsive (la poudre).

 

 

 

Types, Poids et Formes de projectiles

Type Homogène, Chemisé,

Forme ronde, Conique, Pointue............

Poids

 

Projectile Homogènes : Composé d'une seule matière comme le plomb.

 

Projectile Chemisé : Compocé d'un assemblage de matière comme le plomb enrobé de cuivre. 

Poids ou Masse:

Le poids ou Masse d'un projectile/balle est différent en fonction des armes. Il est différent aussi  pour un même type d'arme. Le poids est très important dans une munition et influ sur divers paramètres: charge de poudre, vitesse, énergie......

Type                           Poids        Vitesse sortie à la bouche du canon

.22 LR Standard     2,59 gr.       330 m/s canon long carabine

                                                   290 m/s canon court pistolet

.22 LR Subsonique   2,07 gr.              500 m/s

.32 Smith & Wesson  5,5 ou 5,7 gr.    207 - 215 m/s

.32 S & W Long                  6,37 gr.                          235 m/s

.357 Magnum (9x33 R)    8,13/10,27/10,6/11,7        368 m/s canon court

.380 ACP (9x17mm)        5,5 à 6,15 gr.                    294 à 305 m/s

.38 Spécial (9x29mm R)  7,5 à 10,58 gr.                  280 m/s

.45 ACP (11,43x23mm)      15 gr.                             285 m/s

Renseignements pris sur différents sites comme "Briconique" "Police Scientifique" "Wikipédia"