PISTOLET

ARMES SEMI-AUTOMATIQUES

Voir page 4 du "                                                                    " pour différencier: 

Arme à un coup, à Répétition, Automatique et Semi-Automatique........

(Menu Ecole de Tir > Documentation)

Traduction GOOGLE

Il semble que l'origine du mot PISTOLET  provienne d'Italie d'une petite ville de Toscane près de Florence: "Pistoye" "Pistoïa". En effet on y fabriquait de petits poignards qui une fois en France  prirent  le nom de cette ville: pistoyers. Lors de l'invention des petites arquebuses et premières armes à feu se tenant de la même manière qu'un poignard on donna ce mot à celles-ci. Ces premières armes apparurent au XVéme siècle. Puis au fil du temps ce mot est devenu "pistolier" et par la suite "Pistolet".

Pour un Pistolet, l'alimentation des munitions s'effectue par l'intermédiaire d'un chargeur.

Hétymologie, histoire, évolution, calibres,.....

Wikipédia

REVOLVER

L’origine du mot Révolver provient du latin « revolvare ou revolvere ». Par la suite la racine du mot a donné en anglais « to revolve : faire tourner » qui traduit bien le mouvement de rotation  donné au magasin « le barillet ». C’est au début du XIX siècle que Monsieur Lenormand, armurier à Paris, fut le premier à inventer un pistolet à 5 canons rotatifs permettant ainsi de tirer 5 cartouches rapidement. Au niveau des armes courtes, Monsieur Samuel COLT révolutionna celles-ci.   

Hétymologie, histoire, fonctionnement, utilisation,...........                  (Wikipédia)

 

Les premiers pas vers l'arme automatique se firent aux Etats Unis en 1854. Avec ce nouveau système il n'y avait plus de barillet. L'éjection et l'armement s'effectuaient au moyen d'un levier. A cette époque, Remington fabriqua un pistolet à répétition, mais le principe demandait la manipulation supplémentaire d'un levier pour réapprovisionner l'arme entre deux tirs nécessitant les deux mains.

 

La manufacture de Saint Etienne construisit un modèle semi-automatique, qui avec une main posée sur la culasse, permettait de recharger et de tirer rapidement. L'imprécision du tir pouvait être imputé à l'effort qui était nécessaire pour manoeuvrer cette arme.

 

L'idée d'utiliser le recul produit par la déflagration pour déverrouiller, éjecter et réarmer vit le jour à la fin du XIXème siècle et début du XXème. Au cours de cette période on créa le chargement automatique étant donné que les modèles antérieurs n'étaient que semi-automatique. L'armée allemande fut dotée, en 1892, d'un pistolet automatique Mauser. En 1900, Browning réalisa le dernier pas qui restait à faire vers l'arme automatique en créant le 7,65 mm.

 

ARMES AUTOMATIQUES